Vous êtes ici : Les Faucheurs Volontaires d'OGM / LES OGM ? / Les Biotechnologies / Nanotechnologies / article en lecture

 

 

 

 

 

NANOTECHNOLOGIES

 

Le 02-09-2017 / 11.25       VERSION IMPRIMABLE DE CET ARTICLE



LES NANOTECHNOLOGIES - ARTICLE - UFC QUE CHOISIR - MANTES

 Nanoparticules et Alimentation

 Quelles applications dans les denrées alimentaires elles-mêmes ?

 Des nanomatériaux directement intégrés dans les denrées alimentaires seraient déjà commercialisés ou en voie de l'être (sans qu'il soit aisé d'identifier ce qui relève de la Recherche & Développement de ce qui est déjà sur le marché).

 certaines sont présentées comme des solutions innovantes à des problèmes nutritionnels et/ou sanitaires :

 - diminution de la teneur en graisse, en sel, en calories ou en émulsifiants des aliments, sans altération de leur goût :

§  des recherches visent à réduire la teneur en sel des aliments (facteur de développement des maladies cardiovasculaire) : le rapport surface / volume étant plus important à l'échelle nanométrique, un même poids de sel, sous forme nano, permettrait de couvrir une zone plus importante de la surface alimentaire

 - amélioration de l'assimilation de nutriments / compléments alimentaires :

 §  des nanoparticules d’oxyde de zinc (ZnO) seraient par exemple utilisées comme complément nutritionnel (pour renforcer le système immunitaire notamment)

 §  des nanoparticules de fer seraient moins nocives pour les intestins que le fer administré sous sa forme classique

 §  des principes actifs, vitamines, enzymes, oligoéléments sont nanoencapsulés dans des aliments, afin d'augmenter leur assimilation par notre organisme : protégés par la nanocapsule, les éléments en question se dégraderaient moins vite et seraient mieux absorbés par notre organisme.

 - lutte contre les intoxications alimentaires : des nanoparticules peuvent être utilisées pour lutter contre les infections alimentaires causées par des agents pathogènes (comme les bactéries E. coli ou salmonelles par exemple)

 d'autres pour des facilités techniques (ou de confort ?) dont l'avantage nutritionnel ou sanitaire n'est pas la motivation :

 - additif anti-agglomérant : des nanoparticules de dioxyde de silice (SiO2 : E550/551) utilisées pour fixer l'humidité et empêcher l'agglomération des grains de sel ou de sucre, des épices, du cacao et des autres denrées en poudre.

 - modification des arômes, saveurs, couleurs et textures des aliments :

 §  des nanoparticules de dioxyde de titane (additif alimentaire E171) servent :

 - de pigment blanc, utilisé pour rendre des aliments plus blancs, ou pour décliner une palette de couleurs en étant associé à d'autres colorants alimentaires (sur le glaçage de pâtisseries par exemple, un pâtissier pourra ainsi mélanger du E171 avec un colorant rouge pour obtenir du rose, etc.)

 - de vernis transparent rendant un produit plus brillant

 §  des nanoparticules, notamment des nanosilices (additif E550/551), sont ajoutées dans certains produits alimentaires (plats surgelés, glaces, sauces pour lasagnes, nouilles instantanées, divers assaisonnements pour viande hachée et burrito, pancake, crème, légumes rôtis, etc.) afin de rendre leur texture plus homogène, plus onctueuse…

 §  des recherches sont faites pour diffuser des saveurs, par ouverture progressive de nanocapsules.

 §  des nanoagrégats de cacao permettraient d’accroître l’arôme de chocolat grâce à l’augmentation de la surface qui entre en contact avec les papilles gustatives

 - allongement de la durée de conservation :

 §  intégration de nanocapsules qui libèrent progressivement des substances conservatrices dans les aliments ; ajout d'uncaroténoïde (lycopène synthétique nanométrique, antioxydant) aux limonades, jus de fruits, fromages et margarine par exemple

 §  ajout de nanoparticules de dioxyde de titane par exemple (TiO2, E171), que l'on trouve par exemple pour les chewing-gums Trident, les M&M's, Mentos et autres bonbons, des barres chocolatées ou crèmes à café Nestlé

 §  ajout de nanoparticules de platine pour décomposer l'éthylène et ralentir le mûrissement des fruits et légumes

 §  ajout d'un revêtement de nanoargent sur des fruits coupés pour allonger leur durée de conservation

 Début 2013 en France, l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) a intégré dans son son appel à projets P2N (Nanotechnologies et nanosystèmes), entre autres, un appel pour soutenir des recherches sur "la protection et vectorisation de micronutriments indispensables au travers d’aliments nanostructurés" ou encore sur "les nouveaux additifs ou compléments alimentaires sous forme nanométrique".  

 

Source:veillenanos.fr-05/2015

 

 

 

 

 
Les OGM
La Transgenese
La Mutagenese
Importations d'OGM
Les Biotechnologies
historique de la lutte des faucheurs volontaires            
Les actions des faucheurs volontaires d'OGM Legislation et OGM Les proces des faucheurs volontaires d'OGM
Les groupes locaux des faucheurs volontaires d'OGM Les communiqués des faucheurs volontaires d'OGM
Le fonctionnement des faucheurs volontaires d'OGM Le collectif des faucheurs volontaires d'OGM
    Les dangers des OGM pour l'environnement

Mentions légales du site faucheurs-volontaires.fr

NOUS CONTACTEZ PAR MAIL