Vous êtes ici : Les Faucheurs Volontaires d'OGM / Article en lecture

 

 

 

 

 

  ACTUALITE

 

Le 29-09-2017 / 03.52       VERSION IMPRIMABLE DE CET ARTICLE



PROCÈS DU GLYPHOSATE À BÉZIERS LE 18 OCTOBRE 2017.

Au printemps 2016 plusieurs actions nationales des Faucheuses et Faucheurs Volontaires d'OGM ont eu lieu un peu partout en France, afin de dénoncer :

- La toxicité des pesticides (RoundUp en particulier), corollaires des OGMs cultivés en France et dans le monde,

- Leur distribution au grand public, dans les rayonnages de GMS

- L'inaction des pouvoirs publics devant un problème majeur de santé publique et de dégradation de l'environnement,

Ces actions ont eu pour conséquence, l'ouverture de poursuites devant la justice, pour celles et ceux qui avaient participé. Ainsi :

- En Ardèche, les 2 personnes poursuivies ont été condamnées à une peine symbolique de 200 euros avec sursis.

- En Ariège, le 17 août, vingt et une personnes comparaissaient devant le tribunal de Foix. A la suite d'une audience très courte, la procureur a choisi de suivre l'avocat de la défense qui a demandé au tribunal de saisir la Cour de Justice de l'Union Européenne (CJUE). Cette saisine aura pour objet la mise en question de la législation européenne sur les pesticides, notamment sur leurs méthodes d'évaluation, la plupart du temps insuffisantes et biaisées.

La réponse du tribunal (saisira-t-il ou non, la Cour de Justice de l'Union Européenne ?) sera donnée le 12 Octobre 2017, c'est à dire 6 jours avant l'audience prévue à Béziers.

Le procès de Béziers devrait reprendre les arguments qui ont été développés au tribunal de Foix, notamment pour ce qui concerne la toxicité des adjuvants (voir les liens ci-après). En effet, le glyphosate n'est pas la seule matière active du round up, ce sont les co-formulants qui sont 1000 fois plus efficaces et toxiques que le glyphosate. Ces derniers, ne sont jamais testés (ni énoncés : secret industriel oblige) car Monsanto déclare que c'est uniquement le glyphosate qui est la matière active. Les tests en laboratoire ne portent donc que sur le glyphosate et pour cause, les co-formulants du RoundUp, sont des poisons très corrosifs issus de la chimie du pétrole.

Il y a donc 3 fraudes de la part de Monsanto :

- dire que le glyphosate est le seul ingrédient actif du RoundUp

- déclarer inertes, les co-formulants de ce pesticide

- ne faire les tests que sur le glyphosate

Pour info : après le procès de Béziers, ce sera le tour des Bretons de comparaître le 20 Octobre devant le tribunal de Guingamp.

Après l'audience du procès à Foix, les vidéos qui suivent sont les enregistrements des prises de paroles, sur la place publique, de l'avocat, des inculpés et des témoins :

- Sortie du Tribunal, (durée 6 mn) 17 08 2017 https://youtu.be/mx1vw_Edir8 <https://youtu.be/mx1vw_Edir8>

- Procès de Foix, 17 08 2017 Les témoins, partie 1 (durée 33 mn) https://youtu.be/THd1J7X2ii8 <https://youtu.be/THd1J7X2ii8>

- Les témoins de Foix, partie 2 (durée 23 mn) https://youtu.be/5ZQu0BDIZnI <https://youtu.be/5ZQu0BDIZnI>



 

 

 

 

 
Les OGM
La Transgenese
La Mutagenese
Importations d'OGM
Les Biotechnologies
historique de la lutte des faucheurs volontaires            
Les actions des faucheurs volontaires d'OGM Legislation et OGM Les proces des faucheurs volontaires d'OGM
Les groupes locaux des faucheurs volontaires d'OGM Les communiqués des faucheurs volontaires d'OGM
Le fonctionnement des faucheurs volontaires d'OGM Le collectif des faucheurs volontaires d'OGM
    Les dangers des OGM pour l'environnement

Mentions légales du site faucheurs-volontaires.fr

NOUS CONTACTEZ PAR MAIL